Togo : deux jeunes enfants tués à Aného dans un accident

Dans l’après-midi du jeudi 26 octobre 2017, deux jeunes ont trouvé la mort écrasés à Aného par un camion semi-remorque transportant du ciment du Nigeria vers le Ghana. 

Les deux enfants étaient montés sur un taxi moto (zémidjan) qui les conduisait de Messan-Condji vers leur maison à Yéssou-Vito. Le drame est survenu aux feux tricolores d’Amadoté, ou le camion semi-remorque de l’entreprise Dangote, en convoi avec quatre autres à klaxonné près du motocycliste.

Paniqué, ce dernier a chaviré sur sa gauche sur le trajet du véhicule occasionnant ainsi la mort des enfants ; l’un décédé sur le coup et l’autre traîné sur près de 100 mètres et démembré. Seul le motocycliste survivant, s’en est sorti avec une facture au pied.

Cet incident a entraîné quelques échauffourées entre les jeunes et les conducteurs des camions maîtrisées par les forces de l’ordre et de sécurité ainsi que les autorités locales.

Justine Tchodié

Partager cet article sur

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.