Égypte : 27 enfants et plusieurs personnes perdent la vie dans un attentat 

Le Sinaï, une région très surveillée de la terre égyptienne en raison de la répression des autorités et des attentats qui y sont perpétrés régulièrement vient de subir une nouvelle agression. 

Dans une attaque survenue dans une mosquée dans le nord de la localité le vendredi 24 novembre au moins 235 personnes dont 27 enfants ont perdu la vie.  Un coup dur qui vient s’ajouter à la série de mésaventures que traverse le Sinaï depuis des années. 

En effet, les habitants du Nord-Sinaï se disent depuis longtemps oubliés par les autorités centrales. La région n’a effectivement jamais été développée comme il se doit, mais depuis quatre ans, la situation sur place est devenue tout simplement invivable entre d’un côté la terreur des groupes terroristes et de l’autre la brutalité de l’armée égyptienne.

C’est pourquoi ce nouvel attentat a été sévèrement condamné par différentes organisations. Entre autres l’organisation panafricaine pour les enfants  » Africawide Movement for Children (AMC) qui qualifie l’attentat d’ « acte ignoble et barbare » qui sacrifie les innocents dont des enfants.

Le Président de l’AMC Mohamadou Lamine CISSÉ et ses représentants marquent leur solidarité avec le peuple Égyptien et appel à la vigilance. L’AMC exhorte par ailleurs l’État Égyptien à prendre toutes les dispositions nécessaires afin de neutraliser les ennemis de la foi et de la liberté.

Larissa Agbenou

Partager cet article sur

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.