Togo : le CDP Togo-France initie les enfants à la robotique et au codage

Face à l’avancée croissante du numérique dans le monde, une formation à la base s’impose en vue d’adapter la jeunesse à la nouvelle ère. C’est l’une des raisons qui sous-tend l’initiative du Conseil de Dialogue et de Partenariat (CDP) Togo-France ce samedi à Lomé.

Avec l’appui de l’Ambassade de France au Togo, CDP Togo-France a organisé ce 25 novembre 2023, un atelier créatif et numérique (CREANUM) à l’endroit des enfants du primaire et du collège. Le principal but de cette activité est d’enlever ce voile de mystère par rapport à la technologie et au numérique chez les jeunes et de stimuler leur créativité.

C’est Nunya Lab à la maison des jeunes d’amadahomé qui a servit de cadre pour l’événement. Les jeux d’échec, de labyrinthe et d’autres jeux créatifs ont meublé l’atelier. Plus d’une trentaine d’enfants venus de Cours lumière, du lycée scientifique de Lomé et du lycée français de Lomé ont bénéficié de ses cours en robotique et en codage. Une nouvelle étape de cette activité vu que les participants ont déjà été initiés au numérique dans leurs différentes écoles et cet atelier n’est que l’application concrète des cours reçus.

« L’objectif de cet atelier est dans un premier temps de favoriser les échanges entre les jeunes, mais également d’arriver à leur inculquer un certains nombre d’acquis relativement à comment est-ce qu’ils peuvent créer des petits programmes de robot, pouvoir faire un peu de coding », a déclaré Darwin Yaovi Agbewonou, Secrétaire Général et responsable en charge des innovations et créations au CDP Togo-France.

L’initiative très appréciée des enfants et des participants est un pont essentiel pouvant les conduire vers le développement des compétences recherchées sur le marché du travail selon le co-fondateur de l’association Technologies et innovations pour le développement durable (TIDD) : « L’idée derrière est d’aider ces jeunes et comprendre les défis qu’ils ont autour d’eux dans leur environnement et à être vraiment des acteurs qui réfléchissent ensemble à résoudre ces problématiques », explique Sylvestre Olanlo.

Cet atelier d’une journée a été riche en connaissance pour les enfants et les organisateurs ont promis faire de leur mieux pour pérenniser l’événement dans le temps afin de poursuivre avec la transmission des connaissances en matière du numérique à la jeune génération.

Partager cet article sur

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.