Togo/OADEL : promouvoir la sécurité alimentaire en bannissant les mauvaises habitudes

 

L’OADEL a réuni le 11 juin 2024 lors d’une conférence sur la sécurité alimentaire, une pléthore d’acteurs intervenant dans la chaîne alimentaire. L’initiative est prise en collaboration avec DCIS et Vétérinaires sans frontières, le partenaire financier. Des inspecteurs sanitaires et vétérinaires, des transformateurs des produits alimentaires, étudiants en agronomie et consommateurs ont échangé à l’occasion.

La conférence à l’initiative de l’Oadel s’inscrit dans le cadre de la Journée internationale de la sécurité sanitaire des aliments célébrée chaque 07 juin. Cette année, le thème retenu au Togo était, « Sécurité alimentaire : préparons-nous aux imprévus ».
L’accès des populations des pays en voie de développement en quantité suffisante d’aliments n’est plus le seul défi auquel ils sont confrontés.

En effet, ils font face au problème de la qualité douteuse des aliments consommés. De ce fait, promouvoir la sécurité alimentaire en bannissant les mauvaises habitudes alimentaires, en indexant les traitements malsains des aliments est l’objectif qui a motivé l’organisation de cette conférence. Les produits issus de la production animale ont été au cœur des débats.

Pour Dr Hellow de Vétérinaire Sans Frontières Suisse, la qualité de l’environnement dans lequel ils sont produits et vendus représente un danger pour le consommateur. « Dans le cadre de nos activités sur les productions animales, nous avons identifié un problème lié à la qualité. Dans la façon de s’approvisionner, il y a beaucoup de manquements », a t-il indiqué.

Les participants ont discuté avec engouement des défis liés à la sécurité alimentaire au Togo. La dégustation de produits locaux a mis fin à la rencontre. Un rendez-vous enrichissant pour LABITE Tchablenan étudiant en agronomie : « J’ai trouvé la conférence très enrichissante. Ils ont invité des panélistes qui ont eu à nous parler de la sécurité alimentaire… De comment faire pour éviter les infections lors de la consommation de nos aliments » indique l’étudiant.

Dans la continuité de la célébration de cette journée internationale de la sécurité alimentaire, des activités sont prévues à l’intérieur du pays notamment des émissions radiophoniques.

Partager cet article sur

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.