Togo : vers une croissance économique de 6,6% en 2024

Le Togo prévoit une croissance du PIB réel de 6,6% en 2024, marquant une légère hausse par rapport aux 6,4% de 2023. Cette performance repose sur les progrès des secteurs primaire, secondaire et tertiaire, selon le ministère de l’Économie et des Finances.

Le ministère de l’Économie et des Finances du Togo a récemment annoncé des prévisions optimistes pour l’année 2024, basé sur une croissance du PIB réel de 6,6%. Ce chiffre marque une progression par rapport aux 6,4% enregistrés en 2023, témoignant de la résistance de l’économie togolaise malgré un contexte mondial incertain.

L’agriculture, l’élevage et la pêche, principaux composants du secteur primaire, devraient croître de 4,6% en 2024. Cette expansion est soutenue par des initiatives gouvernementales visant à améliorer les rendements agricoles et à renforcer la résilience des producteurs face aux défis climatiques.

Le secteur secondaire, incluant l’agroalimentaire, les matériaux de construction, l’électricité, le gaz et le BTP, est projeté à croître de 7,0%. Ces industries bénéficient d’importants investissements en infrastructures, stimulant ainsi l’économie nationale. Le secteur tertiaire, regroupant le commerce, les transports, et les services d’hébergement et de restauration, devrait enregistrer une croissance de 7,2%, renforcée par le développement des services aériens et maritimes.

Kwami Ossadzifo Wonyra, économiste togolais, affirme que le Togo affiche des perspectives économiques favorables depuis la crise de la COVID-19, grâce à une gestion efficace des politiques économiques.

Toutefois, Ayayi Togoata Apedo Amah, enseignant-chercheur, exprime des réserves, soulignant que les gains économiques ne se traduisent pas nécessairement par une amélioration du quotidien des Togolais, notamment face à la hausse des prix des denrées alimentaires et à la stagnation des salaires.

L’inflation au Togo a diminué, passant de 7,6% en 2022 à 5,3% en 2023. En avril 2024, le taux d’inflation annuel est tombé à 2,7%. Les prévisions du FMI suggèrent une poursuite de cette tendance, avec une inflation qui devrait rester sous les 2% entre 2025 et 2028. Cette bâtisse de l’inflation, combinée à des réformes économiques et à une gestion rigoureuse de la dette, vise à stabiliser l’économie togolaise et à favoriser une croissance inclusive.

Alors que le Togo se dirige vers une croissance économique soutenue en 2024, le défi reste de faire en sorte que cette croissance bénéficie à l’ensemble de la population.

Partager cet article sur

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.