Togo : le Cadastre modernise ses fichiers à travers le recensement foncier

Depuis le 27 mai 2024, les communes Golfe 2 et 4 (Togo) font l’objet d’un vaste recensement foncier visant à actualiser les données cadastrales et à protéger la population contre les litiges fonciers. Cette initiative s’inscrit dans le cadre de la modernisation de la direction du cadastre et de la conservation foncière.

Le recensement foncier lancé dans les communes Golfe 2 et 4 marque une étape cruciale vers une gestion foncière plus moderne et efficace au Togo. Eyabanè Amouzou, lors de son passage dans l’émission Plurielle sur Radio Djena, a expliqué en détail les objectifs et les procédures de cette opération, soulignant son importance pour le développement urbain et la prévention des conflits fonciers.

Démarrée le 27 mai 2024, cette opération a pour but d’actualiser les informations cadastrales datant d’avant 2007. En outre, elle vise à identifier toutes les propriétés, qu’elles soient immatriculées ou non, à géolocaliser les maisons et à faciliter l’adressage pour un meilleur aménagement urbain. « Le recensement foncier permet de mettre à jour les informations cadastrales, d’identifier toutes les propriétés, et de géolocaliser les maisons pour un développement urbain optimisé », a déclaré le Chef Division Évaluation et Gestion Cadastrale à l’Office togolais des recettes.

L’initiative s’inscrit dans une vaste campagne de modernisation du cadastre togolais. Des agents cadastraux sont déployés pour collecter des informations pendant une période de deux mois. Ces agents ont pour mission de relever le numéro des titres fonciers et de vérifier les informations existantes. Les propriétaires sont encouragés à coopérer en présentant leurs titres fonciers de manière fluide. Une fois les données collectées, elles sont ramenées aux services cadastraux pour validation.

Autrefois, la procédure de recensement foncier était longue et compliquée ; elle peut durer trois ans avant d’avoir les trois tampons différents. Aujourd’hui, grâce à la simplification du processus, un seul tampon, celui du géomètre agréé, est requis, réduisant considérablement les délais.

Ce projet, actuellement en cours dans les Golfe 2 et 4, fait suite à une phase pilote réussie dans les communes de Golfe 3 et Agoè-Nyivé 1 et 2. Il s’étendra prochainement à l’ensemble des 13 communes du grand Lomé, démontrant l’engagement du Togo à optimiser la gestion de son territoire.

Le Chef division Évaluation et Gestion cadastrale à la direction du cadastre et de la conservation foncière, a adressé un message clair à la population : « Personne n’a besoin de payer pour que sa parcelle soit recensée. Si vous constatez des cas de demande de paiement, appelez le 93 94 04 98. », a lancé Eyabanè Amouzou.

Il a également insisté sur l’importance d’accueillir favorablement les agents cadastraux, pour le succès de l’opération.

Le recensement foncier dans les Golfe 2 et 4 est une initiative essentielle pour la modernisation de la gestion foncière au Togo. Elle vise à fournir des données actualisées, à prévenir les litiges.

 

 

Mabelle ATTIKPO (stagiaire)

Partager cet article sur

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.