Travail des enfants : 152 millions d’enfants victimes

152 millions d’enfants au travail, 25 millions de personnes sont victimes d’esclavage moderne et 15 millions victimes de mariages forcés dans le monde. Ces chiffres effrayants sont issus d’une enquête conjointe réalisée par l’Organisation internationale du travail (OIT), l’Organisation internationale des migrations (OIM) et le groupe de défense des droits de l’homme « Walk Free Foundation ». En parallèle, l’OIT a également publié un rapport qui confirme qu’environ 152 millions d’enfants âgés de 5 à 17 ans sont victimes du travail des enfants.

Le rapport sur les estimations mondiales de l’esclavage moderne est le résultat d’une compilation de données récentes et d’enquêtes réalisées sur le terrain dans 48 pays auprès de 71 000 personnes interviewées.

L’étude a comptabilisé les personnes en situation de travail forcé, dans les usines, sur les chantiers de construction, dans les fermes ou sur les bateaux de pêche, incluant aussi les personnes contraintes de se prostituer, et note que le quart de ces travailleurs forcés sont des enfants.

Concernant les personnes mariées contre leur gré, l’étude constate que dans presque tous les cas, il s’agit de femmes et que plus du tiers d’entre elles avaient moins de 18 ans. L’étude observe que ces pratiques sont particulièrement répandues en Afrique et de manière un peu moindre en Asie.

Le rapport sur les estimations mondiales sur le travail des enfants dénombre 152 millions d’enfants victimes, comprenant 64 millions de filles et 88 millions de garçons, soit près d’un enfant sur dix dans le monde. Un tiers de ces enfants entre 5 et 14 ans se trouvent hors du système scolaire et 38 % des enfants de cette tranche d’âge effectuent des travaux dangereux. D’autre part, l’étude note que les deux tiers de ceux qui ont entre 15 et 17 ans, travaillent plus de 43 heures par semaine.

La plus grande partie de ces enfants au travail se trouve en Afrique (72,1 millions), suivie par l’Asie et le Pacifique (62 millions), puis les Amérique (10,7 millions, l’Europe et l’Asie centrale (5,5 millions) et les Etats arabes (1,2 million).

En prenant en compte les données de ces cinq dernières années, pour lesquelles les ONG disposent de chiffres, 89 millions de personnes ont été soumises à diverses formes d’esclavage moderne pour une période allant de quelques jours à cinq années entière.

Partager cet article sur

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.